Blog

Inbound marketing: adoptez la bonne stratégie pour les réseaux sociaux

6 février 2018 par Béatrice Smartelia

L’inbound marketing a révolutionné le secteur en amenant le futur prospect à venir lui-même auprès des pages web de l’entreprise. Si la production de contenus de qualité est au cœur des préoccupations, encore trop peu d’entreprises soignent leur stratégie de réseaux sociaux pour booster leur visibilité en ligne. Or, force est de reconnaître que les médias sociaux drainent aujourd’hui une quantité impressionnante de connexions. La maîtrise des réseaux sociaux est aujourd’hui une condition sine qua none de la réussite de votre marketing entrant.

Réseaux sociaux et inbound marketing - une interaction indispensable

Une première règle : pensez à ce que veulent les lecteurs

Produire des contenus de qualité n’est pas suffisant. Il faut dans la foulée leur garantir une bonne visibilité, à la fois sur les moteurs de recherche grâce à un placement réfléchi des mots-clés, et sur les réseaux sociaux. Comme partout ailleurs, il faut déterminer sa cible pour être efficace. Mais à la différence du schéma marketing traditionnel, se mettre en avant en faisant sa propre promotion n’est pas efficace. Il faut parler de ce qui intéresse les lecteurs. Prenez le temps d’analyser les questions qu’ils se posent et apportez les réponses à travers vos blogs en veillant à préserver le lien avec vos activités.

Les réseaux sociaux au-delà du simple partage

Il est habituel de partager les contenus que l’on vient de créer sur son blog d’entreprise à travers les différents réseaux sociaux à notre disposition. Mais la vraie puissance de ces médias ne se limite pas à leur seule capacité à relayer les informations que vous souhaitez transmettre.

L’essentiel est de créer des échanges autour de chaque publication pour faciliter la fidélisation des lecteurs et d’en faire des leads qualifiés. Orientez-les progressivement vers vos publications éditoriales, comme les actualités, les podcasts, les articles de blogs ou encore les livres blancs.

Le mieux est de placer ces publications parmi vos propres partages. Cette règle a d’ailleurs déjà été formalisé par les spécialistes du marketing de contenu sous l’appellation 10-4-1. Pour les campagnes marketing sur les réseaux sociaux, sur un total de 15 publications, publiez 10 sources externes, quatre publications propres affichés sur votre blog et une publication promotionnelle.

Dans la démarche de curation, c’est-à-dire dans la collecte des contenus tiers, attachez de l’importance à leur qualité, toujours dans l’optique d’asseoir votre statut d’expert. La page promotionnelle emmènera le lecteur à un landing page qui le convertira en un lead qui a bien des chances de vous rester fidèle.

Le growth hacking : des techniques au service de la croissance

En utilisant les réseaux sociaux, il faut savoir séduire pour convertir les vue en clics. Pour les start-ups, pour que les techniques mises en œuvre dans l’inbound marketing fassent rapidement leur preuve, le growth hacking est de rigueur. Ce concept qui nous vient de la Silicon Valley consiste à accélérer l’acquisition des leads.

On pense généralement aux buzz que des vidéos ou des tweets ont pu susciter, mais le mieux est encore de mettre en œuvre des tactiques originales pour accroître l’acquisition des leads, avec les moyens financiers dont on dispose. Certaines entreprises créent des profils fictifs pour simuler leur popularité sur les réseaux sociaux, mais cette démarche est risquée à notre époque où les faux comptes sont facilement repérés.

Si vous n’avez pas une idée particulière de growth hacking, pensez aux essais gratuits qui séduisent toujours autant, payez un influenceur présent sur le réseau ou encore misez sur un détail particulièrement attrayant de votre produit pour baser votre communication (traitement immédiat des commandes, remise sur le prochain achat…). L’essentiel est d’attirer l’attention sur vous.

Béatrice Smartelia

Écrit par Béatrice Smartelia