Blog

Tout ce qu'il faut savoir sur la notion de segmentation

29 avril 2019 par Béatrice Smartelia

Nous le savons tous : la cible marketing constitue un critère important. Sa mise en place conditionne la réussite de vos campagnes marketing. Lors de la définition de votre cible, chaque détail est important. D’où la nécessité d’une cible hétérogène.

Ségmentation

 

Chaque prospect ou cible rencontre des problématiques différentes. Pour mieux comprendre leurs besoins, il faut les regrouper selon différents critères. Vous pourrez ainsi établir une stratégie de communication efficace. Pour cela, vous devez passer par un outil : la segmentation.

Qu’est-ce qu’une segmentation ? (Dans le domaine du marketing, ou même de l’inbound marketing)

En gros, c’est l’art de diviser son marché en sous-ensemble. Il est réparti en différents segments. Chaque segment partage des caractéristiques communes. Il peut s’agir de besoins, attentes ou demande.

Cette méthode de découpage n’est utilisée que pour des critères quantifiables. Vous pouvez segmenter vos cibles ou vos prospects par âge, par sexe. Vous pouvez également utiliser les critères sociodémographiques.

Grâce à cette méthode, vos actions marketings seront différenciées. Ils varient en fonction des segments. Vous pourrez ainsi proposer des offres spécifiques à chaque segment. Ici, il faudra bien prendre en compte les caractéristiques différentielles. Cela permettra d’éviter les éventuels conflits de segments. Grâce à cette méthode, vous offrez une meilleure expérience à vos visiteurs.

La segmentation marketing doit être efficace, claire et précise. Et pour cause : cette méthode est la garantie de la réussite de votre stratégie de communication. Pour ce faire, les segments devront être mesurables, accessibles, rentables et surtout pertinents. En effet, il est important d’avoir une idée précise sur vos clients potentiels.

Il existe deux types de segmentation :

La segmentation de consommateurs :

Ici, les consommateurs sont regroupés par des critères bien spécifiques. Il peut s’agir de caractéristiques démographiques ou économiques. Le goût et l’habitude d’achat sont également considérés lors de la segmentation.

La segmentation par produits :

Ici, ce sont les ventes d’un produit générique qui sont regroupées par segments. Cette méthode de segmentation est surtout avantageuse pour la mise en place de marketing mix.

Les critères de segmentation

Pour réussir le découpage, il faut prendre en compte des critères de segmentation bien précis.

  • Les critères sociodémographiques

Ce sont des informations relativement accessibles. Ces critères sont généralement utilisés lors de l’analyse de profil précis. Comme le cas de lecteurs de magazines, des auditeurs de programmes radio, des internautes, etc.

Ici, il s’agit de classer les cibles en fonction de leur statut social, de leur âge et de leur sexe. Les critères sociodémographiques sont les plus pertinents. En effet, les informations recueillies sont précises et faciles à récolter. Un bon ciblage est ainsi garanti.

Ces critères se subdivisent en trois sous critères. Les critères socio-économiques regroupent la profession, la catégorie socioprofessionnelle et le niveau de revenus. Les critères démographiques sont l’âge, le sexe, la situation familiale, le poids, la taille, etc. Le dernier ce sont les critères géographiques comme le lieu de résidence ou le lieu de travail.

  • Les critères psychographiques

Ici, les segments sont établis en fonction des styles de vie des cibles. Les traits caractéristiques de leur personnalité sont également considérés. Pour ce faire, les informations recueillies concernent les activités, les opinions, les centres d’intérêt.

Lors de la segmentation par ces critères, il faut affiner le découpage. La raison ? Il est très risqué de s’arrêter à des schémas généraux. En effet, ce type de segmentation s’avère incertaine en termes de fiabilité.

Ici, la recherche et l’obtention des informations sont assez coûteuses et complexes. Mais ce type de segmentation est très pertinent surtout pour les marchés spécifiques.

  • Les critères comportementaux

Ces critères sont essentiels pour la segmentation. En effet, ici, il est question d’identifier les ressemblances et les différences dans le comportement des individus. Ces informations permettent de prendre des décisions pertinentes. Ces données impactent ainsi votre stratégie de communication marketing.

Il y a différents critères comportements. Les avantages recherchés éclairent sur ce que votre cible recherche à travers l’achat d’un produit d’un service. Ce critère permet d’identifier ce qui a de la valeur auprès de vos cibles. Les perceptions, les croyances et les valeurs sont les éléments qui influencent le comportement du client. En plus clair, ils permettent de mieux comprendre la représentation créée par les groupes de consommateurs. Les occasions d’achat sont l'élément qui prend en compte le moment et l’urgence de l’achat. En effet, le comportement d’achat varie en fonction de ces données.

À part ces éléments, le comportement d’achat et l’usage ou le niveau d’utilisation sont également des critères comportementaux.

Bonnes pratiques pour bien segmenter

Nous avons vu plus haut que le découpage est indispensable pour orienter votre stratégie de communication marketing. Aussi, voici quelques conseils qui pourront sûrement vous aider dans votre démarche de découpage.

  • Enrichissez votre base de données

Pour appuyer la prise de décision, l’accès à la quantité et à la nature des données est nécessaire. Et pour être exploitable, chaque segment devrait contenir des informations vraiment précises. Cette pertinence permet d’éviter les erreurs de ciblage. De ce fait, le ROI des campagnes marketing augmentera.

Centralisez toutes vos données dans un outil de CRM. Ce dernier peut même réconcilier des données offline et online une fois connecté avec un outil de onboarding.

  • Choisissez les bons critères

Sachez qu’une bonne segmentation se base toujours sur des variables pertinentes. Et un découpage en B2C ne se fait pas de la même manière qu’un découpage en B2B.

Identifiez les variables importantes en termes de relation à la marque pour une segmentation optimale. Et cela pour tous les domaines : critères comportementaux, critères sociodémographiques, critères psychographiques.

  • Segmentez en temps réel

Il est possible d’effectuer le découpage des segments en temps réel. Cela grâce à des techniques de tracking intégrées dans la plupart des outils numériques. Les actions réalisées en ligne révèlent des informations précieuses pour personnaliser le contenu.

Grâce à cette technique, vous pourrez créer un parcours sur mesure. Ceci afin d’optimiser les ressources mobilisées.

Sujets : Webmarketing

Béatrice Smartelia

Écrit par Béatrice Smartelia